5 conseils pour assumer ses cheveux naturels

On le sait tous, après un big chop (coupe du reste de longueurs défrisées), il n’est vraiment pas simple d’assumer ses cheveux naturels. On se cherche, on teste, on régresse, on subit les moqueries, les regards insistants. Je suis moi-même passée par cette période de remise en question, de doutes et je sais donc la force mentale que l’acceptation de ses cheveux naturels nécessite. Cette expérience m’a permis de réunir 5 principaux conseils pour assumer ses cheveux naturels. Ce sont des conseils que j’aurais aimé  moi-même savoir avant de me lancer dans cette aventure capillaire afin de l’aborder de manière plus confiante et sereine.

 

5 conseils pour assumer ses cheveux naturels

 

Suivez bien les 5 conseils qui vont suivre et vous verrez que vous parviendrez beaucoup plus facilement à assumer vos cheveux naturels.

1.CE SONT VOS CHEVEUX NATURELS

Ce sont vos cheveux naturels, quelle meilleure raison de les assumer ? Vous êtes nés avec ces cheveux, ils constituent votre héritage, et sont le miroir des générations qui vous ont précédées au même titre que la couleur des yeux que vous avez héritée de votre mère ou du sourire tiré de votre père. Pourquoi passer son temps à essayer de combattre sa véritable nature, lorsqu’en plus, elle est magnifique ? Pendant environ 12 ans de ma vie (de l’âge de 7 ans à 19 ans), j’ai rejeté cet héritage afin de convenir aux « normes ».

Dès petites, ma sœur et moi suppliions déjà notre mère de nous défriser les cheveux pour ressembler aux petites filles aux cheveux lisses et longs et en bonus avec une frange souple et aérienne. C’est l’image de la beauté que nous avions toujours reçue via les dessins animés, les séries, les publicités etc. Je n’ai aucun souvenir étant petite d’avoir déjà vu ou admiré de belles boucles ou un bel afro sur quelqu’un d’autre. Vers l’âge de 6 ans, je suis allée à la piscine avec ma classe. Lorsque j’ai retiré mon bonnet de bain, je découvrais un énorme afro que je trouvais tellement beau et intéressant, jusqu’à ce qu’une camarade, métisse aussi, se moque de ma « touffe » et de moi.

Adolescente, l’expérience n’a pas tardé à se reproduire lorsque j’ai un jour, testé un défrisage plus léger que les précédents (texlax). Je redécouvrais mes cheveux bouclés pour la deuxième fois de ma vie. En me regardant dans le miroir, je me trouvais plutôt jolie et originale avec cette nouvelle coiffure, mais la désillusion ne s’est pas faite attendre lorsque j’ai montré avec hésitation le résultat à ma sœur qui s’est moquée de moi car je ne rentrais pas dans les critères que la société nous imposait inconsciemment. J’étais une véritable esclave des brushings et défrisages en tout genre, à l’affût de la moindre repousse frisée, jusqu’à ce que je décide de transitionner à mes 19 ans après avoir oublié mon lisseur en vacances.

Ce fut un long chemin plein d’hésitation au départ mais…QUELLE LIBERATION ! Fini les lissages toutes les semaines, les retouches tous les jours et les défrisages tous les 4 mois. Fini le stress à l’idée de mettre ma tête dans l’eau de mer ou de piscine. Je comprenais que les brushings pouvaient être un amusement, une façon de changer de tête de temps à autre mais pas une obligation pour se faire accepter dans la société. J’étais enfin moi-même et je pouvais finalement mettre toute l’énergie que je dépensais à combattre mes cheveux, dans des choses plus constructives comme l’acceptation de soi.

2.VOUS AFFIRMEZ VOTRE IDENTITÉ AVEC VOS CHEVEUX NATURELS

Quel reflet pensez-vous que vous dégagez lorsque vous portez vos cheveux naturels ? Au départ, nous nous faisons tous une fausse image de ce que l’on reflète avec nos cheveux afros car on pense aller à l’encontre des critères de beauté de notre société…MAIS C’EST TOTALEMENT FAUX !

Vous imposez un nouveau style, VOTRE style. Comment voulez-vous qu’un afro soit perçu comme aussi normal qu’une chevelure longue et lisse si vous n’essayez même pas le porter et de l’assumer sans directement céder à ces clichés ? C’est bien connu, l’inconnu effraie, mais heureusement, vous êtes là pour rendre nos magnifiques chevelures crépues connues et reconnues. Vous verrez alors que dans la rue, les gens ne vous regarderont jamais de manière négative car vous représentez la femme qui assume qui elle est jusqu’au bout des cheveux, a confiance en elle, est fière de son héritage et de ce qu’elle est et qui s’aime tout simplement.

Vous vous affirmez et imposez le respect et l’admiration autour de vous. Lorsque je me balade dans la rue avec mon halo de cheveux sur la tête, c’est ce que je peux lire dans le regard des personnes qui me fixent, me sourient ou encore me complimentent. Il en est de même à chaque fois que je marche avec une ou un ami avec un afro, je perçois exactement les mêmes choses dans les regards des gens qui les observent. On attire 10 fois plus les regards car on casse les codes, les normes les mœurs, on dérange parfois mais au-delà de tout, on fascine et rayonne grâce à notre confiance en nous !

Même si vous n’avez pas réellement et totalement confiance en vous, sachez que c’est quand même l’image que vous reflétez à travers votre afro revendiqué et assumé. De ce fait, la confiance viendra naturellement et progressivement par la suite. Lorsque j’ai enfin assumé pleinement mes cheveux naturels, les commentaires sur mes « nouveaux » cheveux sont passés de moqueries « Tina Turner, Tahiti Bob » et j’en passe, à des compliments massifs. Une fois que l’on assume la personne que l’on est et notre véritable nature, les gens nous voient également sous un autre angle, comprennent mieux, et finalement apprécient même davantage vos canons de beauté plutôt que ceux imposés par la société. Alors affirmez votre identité, c’est le moment, vous n’en recevrez que du positif.

3. VOS CHEVEUX SONT UNIQUES

Personne sur cette planète n’a les mêmes cheveux que vous. Vous avez beau avoir un jour pensé trouver votre « hair twin » sur Youtube ou ailleurs, ses cheveux différeront forcément des vôtres en un point ou autre. Nous connaissons le système de classification du cheveu d’André Walker, les types 1,2 et 3 qui chacun se divisent en sous-catégories allant de A à C. Mais en réalité, il est impossible de réduire le cheveu afro à ce système.

Chaque type de cheveux a une apparence qui lui est propre, une épaisseur, une densité, une porosité et une vitesse de pousse unique en fonction de votre code génétique. Il est aussi rare de trouver des cheveux afros identiques, que de trouver votre sosie sur cette planète. Vos cheveux sont UNIQUES et de ce fait ils sont EXCEPTIONNELS. Nous nous sommes tous déjà remis en question, comparés à d’autres personnes, ou avons tous déjà rêvé d’être unique et de sortir du lot par un aspect ou un autre. Et bien voici un des aspects de vous-même qui vous rend unique. Tout ce qui est unique par définition est rare, donc vous êtes rares. Rejeter cette unicité afin de se fondre dans la masse serait bien dommage car vous devez réaliser que vos cheveux afros sont un élément naturel qui vous permet de vous démarquer de chaque individu de cette planète et sont donc une chance.

4. VOS CHEVEUX SONT LES PLUS VERSATILES

Le cheveu afro peut être par nature bouclé, frisé, crépus mais peut également se faire boucler, crêper, friser ou lisser sans grande difficulté (twist out, braid out, lissage etc). Nous avons la chance de pouvoir changer de tête comme bon nous semble en fonction des jours, des événements, des saisons, de nos humeurs. Nous avons même la chance de pouvoir utiliser des accessoires tels que des tresses rajoutées ou encore des perruques afin de protéger nos cheveux tout en changeant d’apparence. On s’est tous déjà un jour regardé dans le miroir en se disant « j’aimerais bien changer de tête aujourd’hui », et bien avec les cheveux afros c’est possible !

Nos cheveux étant naturellement plus secs que les cheveux lisses, ils retiennent mieux et plus longtemps les modifications qui lui sont apportées grâce par exemple à des bigoudis, curl formers, fer à boucler etc. Lorsque vous avez des cheveux afros, vous savez que si vous le souhaitiez, vous pourriez être une nouvelle personne chaque jour sans grands risques (à part si vous utilisez trop souvent la chaleur). Tout est donc mis à votre disposition pour vous aider à assumer vos cheveux naturels. Dites-vous que vous n’êtes pas obligés de les assumer tous les jours immédiatement mais leur versatilité vous permet de les accepter progressivement, étape par étape, jusqu’à ce que vous vous sentiez totalement à l’aise avec et que leur versatilité devienne simplement un bonus, un amusement ou un moyen de réaliser des coiffures protectrices.

5. VOUS FORMEZ UNE COMMUNAUTE

Vos cheveux et vous êtes uniques bien sûr, mais en assumant vos cheveux naturels, vous faites automatiquement partie d’une communauté, celle des naturalistas ou encore du mouvement « nappy ». Que ce soit sur Youtube, blogs, Instagram ou dans la rue, vous vous reconnaissez et vous soutenez. Vous prenez et vous donnez des conseils mutuellement, vous vous entraidez, vous soutenez dans vos aventures capillaires respectives. Bref, vous n’êtes pas seuls ! Lorsque vous avez un moment d’hésitation ou un coup de mou par rapport à vos cheveux et leur évolution, vous ouvrez Instagram et retrouvez immédiatement de l’inspiration et vous rappelez pourquoi vous avez fait le choix de devenir un/une naturalista.

Personnellement, ce que j’aime le plus dans tout ce mouvement, c’est lorsque je croise une/un autre naturel dans la rue. C’est tellement drôle, automatiquement nos regards vont contempler nos couronnes de cheveux respectives et souvent se sourire. Ce sont des moments que je trouve assez extraordinaires car, créer un lien de cette façon avec une/un inconnu rien qu’en se croisant, est à mes yeux vraiment très rare. En général, les gens se croisent dans la rue mais ne se regardent même pas, alors ces sourires ont une valeur immense.

Pouvoir également rencontrer de nouvelles personnes adorables grâce à ma chaîne Youtube, leur donner des conseils sur l’entretien de leurs cheveux, échanger, est aussi quelque chose de magique et d’extrêmement enrichissant et qui n’aurait pas été possible sans cette communauté. Faire partie de cette communauté nous aide simplement à assumer nos cheveux naturels en étant un soutien constant.

Appliquer ces conseils m’a permis, aujourd’hui, d’accepter totalement mes cheveux naturels tels qu’ils sont, de les porter fièrement et de vous aider à en faire de même.

Love,

Myriam.

1 thought on “5 conseils pour assumer ses cheveux naturels

  1. J’ai adoré tes conseils , j’ai jig shopper il y a 1semaine et je n’arrivais pas à assumer czr on se moquais donc je vais au lycée en foulard pourtant je me trouve jolie…. je prend le temps de m’accepter et je pense bientôt sortir sans foulard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *