Lisser ses cheveux crépus, bouclés, frisés sans dommages !

Comme dit dans mon article « 5 conseils pour assumer ses cheveux naturels », l’un des aspects magiques du cheveu afro est : sa versatilité. On peut le boucler, le crêper, l’onduler, le lisser très facilement et obtenir une toute nouvelle tête en prime. Mais ces changements ont un prix si vous utilisez la chaleur et surtout….Si vous l’utilisez mal ! Les dommages causés par la chaleur “heat damage” sont irréversibles, c’est-à-dire que si cela vous arrive, il faudra couper vos cheveux là où ils sont endommagés. Lisser ses cheveux crépus, bouclés, frisés sans dommage n’est pas chose simple, mais  heureusement, je suis là pour vous donner toutes les précautions à prendre.

Lisser ses cheveux crépus bouclés, frisés sans dommages

Vous trouverez ci-dessous la liste de 5 conseils efficaces pour lisser ses cheveux sans dommages. Ce sont des conseils que j’applique moi-même au cours de chacun de mes lissages et mes cheveux n’ont jamais perdu en vitalité.

Conseil n°1: Faire un bain d’huile en pré-poo

Choisissez l’huile de votre choix (de préférence une huile pénétrantes comme l’huile de coco si vous la supportez, l’huile d’olive ou l’huile d’avocat par exemple), réchauffez-la légèrement afin de faciliter l’absorption et l’adsorption, puis laissez-la poser environ 12h. Lavez vos cheveux. L’huile permettra de renforcer votre fibre capillaire de l’intérieur et de l’extérieur en comblant les brèches entre les protéines de kératine de vos cheveux. L’huile rendra donc vos cheveux moins susceptible d’être fragilisé par l’utilisation de la chaleur.

Conseil n°2: Hydrater ses cheveux au maximum avant de lisser ses cheveux

Une hydratation optimale avant un lissage est primordiale! Hydrater vos cheveux permet, au même titre que les huiles utilisées en pré-poo, de comble les brèches de vos cheveux, de lisser les écailles et donc de renforcer votre cortex et votre cuticule. Une cuticule bien lisse permet également de préserver les 14% d’eau naturelle contenue dans votre cortex et qui est indispensable à l’élasticité et au bien-être de vos cheveux. La chaleur aura donc davantage de mal à pénétrer votre cortex et à abîmer vos cheveux.

Conseil n°3: Réaliser un traitement protéiné plus ou moins léger

Plus vos cheveux sont poreux, plus le traitement protéiné que vous devrez réaliser avant un lissage sera concentré. Des cheveux poreux sont des cheveux sont les écailles sont soulevées. L’utilisation de la chaleur sera donc hautement néfaste en ce sens que la chaleur aura un accès direct à votre cortex. Réaliser un traitement protéiné permettra de combler les brèches de protéines de kératine de manière beaucoup plus agressive car les brèches sont beaucoup plus nombreuse comprativement à un cheveu peu poreux. Les traitements protéinés ayant un PH plutôt acide permettront également de coucher vos écaillesde manière temporaire. Attention, les cheveux peu poreux auront besoin d’un léger traitement protéiné voire pas de traitement protéiné du tout car vos écailles sont déjà couchées.

Conseils n°3: Utiliser un protecteur de chaleur

Un protecteur de chaleur permet, à son niveau, de protéger la fibre capillaire de la chaleur. En général, les protecteurs de chaleur contenant des humectants tels que la glycérine (capable de retenir l’eau naturelle des cheveux), des silicones ou quats (enrobant la cuticule d’une couche difficilement pénétrable) permettraient de ralentir les éventuels dommages causés par la chaleur.

Conseil n°4: Ne pas dépasser utiliser une trop haute chaleur

Si vous utilisez des plaques chauffantes, il est recommandé de ne pas dépasser les 215°. Au-delà de cette chaleur, les dommages subis par les protéines de kératine peuvent être irréversibles.

Conseil n°4: Ne pas réutiliser la chaleur pendant la semaine où vous avez les cheveux lissés

Une fois que vos cheveux sont lissés, il est risqué de réutiliser le sèche-cheveux ou les plaques chauffantes par dessus au cours de la semaine. Au fur et à mesure des jours, les cheveux ne possèdent plus les mêmes armes pour se défendre de la chaleur (prépoo, hydratation maximale, protecteur de chaleur). Appliquer de nouveau de la chaleur sur des cheveux déjà fragilisés est donc un risque extrême à ne pas prendre. Il s’agit du meilleur moyen d’abîmer ses cheveux malgré une protection optimale le jour du premier lissage.

Conseil n°5: N’utilisez la chaleur que très rarement

La chaleur reste un élément nocif pour le cheveux. Elle peut l’assécher, l’abîmer, le casser entre autre. Malgré toutes les précautions prises, nous ne sommes jamais à l’abris total de dommages. Le mieux reste donc de limiter l’usage de la chaleur à une ou deux fois par an.

liste de produits que j’utilise personnellement avant un brushing:

  1. Huile d’olive ou d’avocat
  2. Shampoing de la gamme Botanicals Fresh Care
  3. Traitement protéiné Aphogee Keratin 2 minute reconstructor (pendant 5 minutes)
  4. Après-shampoing de la gamme Botanicals Fresh Care
  5. Masque Elsève Huile extraordinaire (pendant 15 minutes)
  6. Protecteur de chaleur Tresemme Thermal Creations

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés pour pouvoir lisser vos cheveux crépus, bouclés, frisés tout en minimisant vos chances de subir des dommages liés à la chaleur.

Love,

Myriam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *